jEAN SEB REFLEXIONS POUR L'AVENIR DU SEL

Jean Sebastien

Quand je suis arrivé à Pessac, le SEL a été une des premieères associations que j'ai connues

L'enthousiasme de Rolland.l'ambiance écoalternative, notre besoin de contacts sociaux nous a fait adhérer aussitôt.

A L'ÉPOQUE je voyais ça comme une alternative économique capable de concurrencer localement une économie dominante (après tout …..la concurrence "ils" sont pour… non ?)

 

J'IDENTIFIAIS 3 DIMENSIONS :

matérielle……. Pour l'échange de biens et de services

affective ……….par la convivialité et l'action des biens

intellectuelle …….en tant que réflexion sur l'économie

 

C'est surtout le premier et le deuxième point qui semblent fonctionner à l'heure actuelle.

 

Les BLE SONT SURTOUT L'OCCASION DE RETROUVER DES AMIS LORS DES REPAS

conviviaux et chaleureux.

 

Les échanges, je n'en fais pas beaucoup. Les objets proposés , lors des BLE, ne me font pas rêver.

Et les services, j'ai peu l'occasion d'en offrir ou de les demander.

 

Quant à la réflexion sur l'économie, j'ai eu peu l'occasion de le faire dans le cadre du SEL. J'ai eu quelques discussions, surtout avec Jean Pierre Grenier mais cela ne m'a pas permis d'aboutir à une vision plus claire.

 

Les théories économiques disponibles, libéralisme et marxisme ne me paraissent pas satisfaisantes. Elles me semblent négliger des points importants. Et j'espérais que quelqu'un en proposerait une plus générale qui expliquerait mieux les phénomènes économiques , du SEL

à l'économie mondiale. (… en ajustant les bons paramètres)

 

JE VOYAIS LE SEL COMME UN BAC A SABLE pour expérimenter cela . Mais ça ne me semble pas intéresser grand monde.

 

Dommage ! Je crois que si l'on se posait les 3 questions :

 

Qu'est-ce-que la valeur ?

Qu'est-ce que le travail ?

Qu'est-ce qui motive ? (ou devrait motiver à travailler?)

et qu'on lui apportait des réponses précises dans le cadre du SEL , on pourrait espérer mieux le faire fonctionner.

 

 

Commentaires



Membre 400

Cher Jean seb, très content de avoir de nouvelles de toi. 
Très intéressantes tes réflexions, nous sommes d'accord. 
J’avais eu une riche expérience d’un SEL très militant à Saint Michel, chaque rencontre était une fête, des discussions très profitables, mais le SEL reposait pratiquement sur une seule personne qui a arrêté pour d'autres activités militantes. Quelques années après je voulais montrer une expérience économique nouvelle à mon fis Damien, je cherchais en minitel (if) et j’ai trouvé le SEL GABARE et Roland  Carbone. Un appel téléphonique et une heure après il était chez moi pour m'expliquer.  A l’époque on avait de bonnes discussions et des réflexions, ensuite Roland est parti et nous avons essayé avec un petit groupe(espèce de café philo) mais le groupe était trop peu nombreux. Pour moi, ce besoin de réflexion je le retrouve dans les Intersels annuels (j’espère que ça reprendra). Réflexions sur une monnaie, sur l'économie, avec la participation d'économistes qui travaillent sur le sujet