Commentaires récents

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    Michèle a bien résumé le problème de notre Sel: la convivialité, ça marche bien, mais pour trouver des bénévoles, c'est pas toujours ça... Moi je trouve que ce résultat est un succès: Notre devise, "le lien vaut mieux que le bien" (au sens large, y compris la production de services)  s'y trouve parfaitement illustrée . Si le but est de faire fonctionner une économie locale, à titre expérimental, par exemple, il faudrait compter toutes ces tâches bénévoles en unités (bouchons ou autres) et se demander si le nombre d'unités ne pourrait pas être modulé de façon à toujours trouver des volontaires. Maintenant, je ne sais pas si la Charte le permet.
    Ce qui nous amène aux questions fondamentales: qu'est ce que la valeur? Qu'est ce que le travail?

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    ça me parait intéressant de débattre de politique sur un forum. J'aime discuter politique, mais je n'ai pas envie d'être embrigadé, d'être obligé de faire des choses qui ne me plaisent pas sans savoir pourquoi. Par contre, j'aime bien comprendre la société où je vis, imaginer celle qui serait désirable et voir comment on pourrait  la transformer, ou sinon pourquoi on ne le pourrait pas. Je suis donc ouvert aux débats politiques, à condition qu'ils se passent dans le respect, la courtoisie et la présomption de sincérité. Pour ce qui est des prochaines municipales, je pense que le SEL n'a pas à prendre position, car ses statuts le lui interdisent. Par contre, il peut rappeler l'aide que la municipalité a apporté à l'association, les moyens mis a disposition, les facilités ou difficultés rencontrées. Tout ça c'est du domaine du factuel. Amike ("amicalement", en espéranto), JeanSeB

    NB: J'ai supprimé une parenthèse  relative aux dysfonctionnements initiaux.

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    je suis entrée dans un sel pour raison politique.

    Préambule de la charte;

    Le sel est un système d'échange qui s'inscrit dans la perspective d'une alternative au système économique actuel. Par sa réflexion et ses pratiques, il participe à la transition vers une société plus juste, respectueuse des êtres humains et de l'evironnement.

    Cependant je tiens à ce que ma participation soit un peu comme le propose P. Rhabbit ; tout acte créatif visant à combattre l'asservissement de l'humain sera un acte politique.:cultiver un jardin partagé , créer des amap faire vivre des cafés associatifs,participer à des mouvements de transition energétiques,mettre ses sous dans des achats éthiques. est un choix politique.

    Je n suis pas sure qu'en ce moment  au sein de gabare nous soyons capable de nous engager plus que de faire vivre une belle forme de conviviatité;raclette partagée.Notre sel est une mini société qui demanderait pour sa gestion et sa dynamique un peu d'engagement de la part de ses membres . Il est même un peu difficile pour trouver des bénévoles qui se proposent pour installer la salle et la nettoyer à la fin lors des ble,Difficile de trouver des personnes qui se proposent pour tenir la table de l'accuei des adhésions et des nouveaux . Plus de comptabilité en grains centralisée non pas part choix mais faute de combattant pour faire ce travail. M. José et Christian seront peut être un jour las d'assumer leur poste,je devrai aller faire vivre les valeurs de la charte qui sont aussi les miennes dans d'autres espaces,toutefois, les liens  amicaux que le sel m'a permis de créer, j  resteront.ce qui est ma foi très positif.

    Michèle

     

     

     

     

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    Si la charte précise bien qu'il ne faut pas faire de propogande pour un parti politique quelconce, ni de prosélytisme pour une religion particulière, rien n'interdit de parler de politique au sens large du terme : "la politique en son sens plus large, celui de civilité ou Politikos, désigne ce qui est relatif à l'organisation ou auto gestion d'une cité, d'un état et à l'exercice du pouvoir dans une société organisée. en général, la politique d'une communauté, d'une société, d'un groupe social, au sens de Politeia, se conforme à une constitution rédigée par ses fondateurs qui définit sa structure et son fonctionnement (méthodique, théorique et pratique). La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités. C'est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s'élargissent à tous les domaines d'une société (économie, droit, sociologie, etc.) " /trouvé sur wiképedia/ Non seulement ce n'est pas interdit, mais je pense que c'est urgent de s'y intéresser, vu la crise sociale actuelle et le discrédit du système de représentativité, qui a été complétement dévoyé. Ne laissons pas le domaine politique au mains de professionnels. La politique doit être l'affaire de tous, sans parti pris. Les gilets jaunes nous ont montré l'exemple en revendiquant l'instauration du RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) et en demandant la réécriture de la Constitution par le peuple lui-même, à l'instar de se qui se passe au Chili (petit clin d'oeil à Luis !) et cela sans se laisser récupérer par aucun parti politique. Il est donc possible de parler et de faire de la politique sans esprit partisan, mais dans un esprit inclusif, qui essaie d'intégrer tous les points de vue. (Voir l'expérience de la ville de Saillans dans la Drôme et la méthode Partagir que nous a exposé Jérome Médeville lors d'un intersel national). Le SEL peut aussi être un lieu d'expérimentation de cette méthode d'échange et d'élaboration des bases d'une nouvelle société. Mais d'abord un lieu d'apprentissage d'expression de ses idées et idéaux et d'écoute de ceux des autres dans le respect mutuel. Par exemple, je sais, pour en avoir discuté dans les intersel nationaux, qu'il y a des personnes qui sont dans des SEL et qui en même temps votent FN (je ne sais pas si c'est le cas pour Gabare ?). Pour moi, les valeurs d'échange des SEL et les valeurs mises en avant par le FN sont incompatibles. Je me dis de deux choses l'une, soit ces personnes n'ont pas compris ce qu'est un SEL et n'ont peut-être pas lu la charte, soit elles se sont laissées embobiner par Marine Le Pen et n'ont pas perçu que le FN, c'est le plan B du capitalisme ! Mais il ya une troisième hypothèse, c'est que c'est moi qui n'aurait pas tout compris. D'où l'intérêt d'en discuter sans s'envoyer à priori des étiquettes à la figure, du genre facho, réac. d'un côté et anar., marxiste de l'autre. Pour alimenter le débat je vous soumets quelques questions, sur lesquelles nous débattons avec JEANSEB (Nous ferons peut-être un petit article récapitulatif de nos élucubrations dans le prochain bulletin) : La captalisme est-il réformable dans le sens d'humanisable ? L'écologie est-elle compatible avec la logique d'accumulation des richesses et du pouvoir intrinsèque au capitalisme ? Si vous pensez qu'il est humanisable, dans quel sens faut-il le réformer ? Si, comme moi, vous pensez qu'il ne l'est pas, dans quelle société aimeriez vous vivre (ses fondamentaux) et comment réaliser la transition ou ... la révolution ? Je pense qu'aujourd'hui ce sont ces questions de fond qu'il faut se poser et sur lesquelles il faut méditer. Il y a ces actions pour refuser la réforme des retraites, que je trouve bien sur nécessaires, mais ce sont des attitudes défensives et il faudrait être beaucoup plus ambitieux et utopistes et visualiser et construire dans notre imaginaire le monde dans lequel nous aimerions vivre. Si on y croit pas, il n'arrivera jamais et on restera toujours des exploités et des perdants. Ensuite pour passer de l'image et de l'idéal au projet, de constitution par exemple, on peut s'appuyer sur des concepts déjà développés par d'autres comme le salaire à vie de Friot, dont je vous ai déjà parlé, ou les travaux remarquables d'Alain Supiot sur le travail entre autre (voir sur internet). Vaste programme enthousiasmant devant nous. Si nous ne voulons pas y participer et apporter notre pierre à l'édifice de la Nouvelle Humanité elle se fera sans nous. Mais il ne faudra pas aller pleurer après, en disant qu'on y trouve pas notre place ! Amitiés sélidaires Jean-Pierre

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois
    Emission de radio Le travail est aujourd'hui en crise. Confronté à la doxa néolibérale et à diverses mutations, il est davantage associé au profit qu'à l'épanouissement de ceux qui l'accomplissent. Ecoutez l'émission sur radio RCF du jeudi 23 janvier à 9h03 "Le Temps de le dire" présenté par Antoine Bélier thème : LE travail en question Pour cette idée de lancer un débat sur la POLITIQUE au sein des SEL, je suis Pour. Une politique avec un grand P. J'ai écouté cette émission et j'ai enfin compris le virage qu'avait pris la notion de "travail". Aujourd'hui , ce n'est pas le travail qui manque, ce sont les emplois. Le profond problème, c'est que "le travail est devenu un marché"., le marché de l'emploi , Bon... écoutez cette émission. J'ai commandé le CD pour nous tous. Donc notre SEL ne croule pas sous les activités de loisirs, mais on y sent une volonté de comprendre notre société. Il est donc bienvenu de reprendre la définition du mot "politique" de retrouver le sens juste des mots comme EMPLOI - PLAN DE SAUVEGARDE - PARTENAIRES SOCIAUX - SYNDICAT - COLLEGIALITE - HUBERISATION - REALISATION DE SOI - Un selliste échappe à l'entreprise. Car l'entreprise est pilotée par des représentants d'actionnaires. La seule responsabilité sociale de l'entreprise, est de faire du profit. Or nous, dans le SEL on APPREND A AIMER PLUS celui que tu as en face de toi, que le profit qu'il peut te générer. O n'est pas très actifs dans notre SEL GABARE, mais au moins on se sent libres, divers, et courageux. Ne tombons pas dans la torpeur et discutons avec clairvoyance. Marie José
  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    La raison d'être du débat

    Dossier ouvert lors de l'AG de Gabare et qui devrait donner lieu à un débat à une date à fixer. Il y a eu un début d'échange de mails, mais ici tout le monde peut voir et répondre, alors que les mails ne sont lisibles que par ceux qui l'on reçu ( et tu n'en fais pas partie.)

  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 1 année 6 mois

    Bonjour à tous,
    J'ai du mal à saisir la raison d'être de ce débat....Sinon de se mettre d'accord sur le sens des termes de l'article 6. Par exemple que signifie pour nous  
    "en toute indépendance vis-à-vis des..."  ou 
    " interdire tout prosélytisme" .
    Il est vrai que la charte laisse place à la réflexion et  même à la polémique. Alors finalement  partager, échanger et se déterminer collectivement sur une lecture commune  est une  bonne façon de se recaler ensemble...Revenir à la charte quand on se pose des questions  c'est déjà commencer d'y répondre.

  • Répondre: éponges tawashis avec 1 face grattante et 1 absorbante   Il y a 1 année 6 mois

    exemple d'offre: titre de mon offre

  • Répondre: éponges tawashis avec 1 face grattante et 1 absorbante   Il y a 1 année 6 mois

    je peux expliquer, par un mail

  • Répondre: Idées animation BLE   Il y a 1 année 6 mois

    Bonjour Linda

    Pour l'AG, je te propose de relancer ton idée "CRIEUR  PUBLIC"

    bi

  • Répondre: Quelques liens utiles et/ou amusants   Il y a 1 année 8 mois

    Le blog d'un de nos SEListes:

    https://albertdieu.blogspot.com/

  • Répondre: Comment se protéger des ondes électromagnétiques   Il y a 3 années 2 mois

    Ok merci Linda !!!!!!!

  • Répondre: Témoignage sur le compteur Linky   Il y a 3 années 3 mois

    Pétition en ligne contre le surcout du compteur Linky

    https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-linky-refusons-de-payer-pour-enedis-n52364/

    Plus que 3000 signataires pour l'objectif de 200 000

  • Répondre: émission radio sur les monnaies locales   Il y a 3 années 3 mois
  • Répondre: Cours d'Arts Plastiques   Il y a 3 années 3 mois

    Mélie a déménagé et ne fait plus partie du SEL Gabare.

    Elle ne pourra pas lire le message

  • Répondre: Témoignage sur le compteur Linky   Il y a 3 années 4 mois

    Pour rejoindre le collectif stop linky de la métropole : [email protected]

  • Répondre: Témoignage sur le compteur Linky   Il y a 3 années 4 mois

    Document lu, mais je comprends pas bien la marche forcée de son cummulus.

    Mon cummulus est piloté par un basculeur HC/HP, mais quand l'eau arrive à la température de consigne, le thermostat coupe le chauffage et donc la consomation s'arrete, même s'il est encore alimenté en HC.

  • Répondre: Quelques liens utiles et/ou amusants   Il y a 3 années 6 mois

    Recueils de petites annonces d'anthologie publiées sur le bon coin

    https://yves-dauteuille.blogspot.com/

    https://les-annonces-de-benoit.over-blog.com/

    Franche rigolade garantie !!

  • Répondre: Quelques liens utiles et/ou amusants   Il y a 3 années 6 mois
  • Répondre: Assemblée Générale SEL Gabare   Il y a 3 années 6 mois

    Galette des rois offerte à l'issue de l'AG

Pages