Commentaires récents

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 1 mois 2 semaines

    Notre monde change !

    Une preuve flagrante : Fin Avril, les grandes surfaces annoncent qu'elles vont vendre des masques chirgicaux, puisque les pharmaciens n'arrivent pas à satisfaire les demandes.

    La profession pharmaceutique crie à la concurrence déloyale !

    Le gouvernement fixe un prix plafond à 0.95€ l'unité pour les masques chirurgicaux.

    19 Mai au JT de TF1 : 

    - Prix moyen d'un masque en pharmacie : 0.95€  
    - Prix moyen d'un masque en grande surface : 0.60€

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 1 mois 2 semaines

    Coucou !

    On dort  dans les rangs !

    Comme proposé je viens vous dire ce que le confinement m'a permis de découvrir :

    J'ai découvert YOU TUBE, et les lanceurs d'alerte.

    J'ai pu abandonner mon addiction aux séries TV style déctives : HERCULE POIROT - COLUMBO pour des détectives nouveaux : les lanceurs d'alerte. franchement ça me passionne. MEDIAPART, INVESTIGATION, SILVANO TROTTA, . J'ai écouté des personnalités de la santé : Docteur Raoul, Docteur Montagné,

    La lumière s'est faite sur les pervers du capitalisme liberal avec leur nom dessus :  Bill Gate, l'OMS ...

    Je me suis rapprochée de la misère des pauvres de ce monde, du comment vivront-ils cette nouvelle misère. Bidons-ville, émigrés, et pauvres de toujours.

    Je me suis réjouie et je serai tombée dans les bras du président de Madagascar Andry RAJOELINA lorsqu'il a préconisé l'ARTEMISIA  ANNUA  pour ses compatriotes et qu'il a refusé de suivre les injonctions des ripous de la mondialisation.

    J'ai découvert une partie du programme du REVENU  UNIVERSEL, mais je confonds encore avec le revenu de base. Nous avons ouvert, par mail, un débat sur ce sujet avec  Jean Pierre Grenier.

    Tout cet intérêt, et bien d'autres, je les reçus, non pas dans le vide de ma personnalité, ou de ma sensibilité, mais avec une personne du SEL, Françoise  DION ,  avec qui nous avons partagé les  info. au  fur et à mesure, les plus merveilleuses , du bouton de fleur qui poussait dans notre jardin, à l'étude des lettres de nos multiples écrivains, qui sont passées sur les ondes de nos radios préférées.

    Je laisse à Françoise de soin de vous citer "Qui a dit Quoi" car moi, je ne retiens que les idées, et ça me fait tellement vibrer que ma tête ne retient rien. On appelle ça de l'émotion.

    J'arrête là. On en parlera. Essayez vous aussi de nous faire part de l'évolution de votre nouvelle conscience

    Bises

     

     

     

     

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 1 jour

    Bonjour chers amis prisonniers !!!! Plus intéressant que le programme de la télé Ou la désinformation de 20 h Une déclaration de Vincent Lindon Youtu .be/ EdZBZUN2t-4 A bientôt pour la quille Jacques

    https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4

  • Répondre: Ballade/Cueillette de l'Ail des Ours Dimanche 8/03 GRADIGNAN   Il y a 2 mois 3 jours
  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines

    Oh ! Merci . Il a dit ça?  Voyez-vous comme il est cynique. Il oblige les gens à se recroqueviller et il leur dit "réinventez-vous". Il visite des hopitaux à bout de force, et il leur dit "Bon,  il ne vous manque rien ?"

    On va faire semblant de dormir, et au réveil on lui présentera notre plan d'action.

    En premier, on va lui demander de REINVENTER L'AGRICULTURE  (protéger la surface des terres actuelles, bloquer les constructions, nationaliser les fermes qui font faillites et garder leurs fermiers, multiplier les lieux de productions, les diversifier selon les besoins et les coutumes des populations environnantes, favoriser le circuit court

    arreter la culture telle quelle est. Ne plus importer du soja, des huiles de palme, des animaux, tout ce qui désÉQUILIBRE la planète et pour son climatetpour la richesse des espèces vivantes.

    Aujourd'hui je ne parle que de l'agriculture.

    Comment gérer ces changements ?

    L'usine de transformation appartient au consommateur et au producteur.  (coopératives, petite ou moyenne , mais toujours près de sa population. Je n'invente rien ça existe déjà... et ça marche

    REINVENTER !!! Mais il a raison ce gaillard qui se fiche de nous. Prenons le au mot.  Sortons des sentiers battus (par le libéralisme )

    Il ne faut pas avoir peur d'aller au conflit de ceux qui veulent nous faire acheter des produits dont on n'a pas besoin, qui ne sont pas adaptés et qui polluent, qui entretiennent en nous la peur de manquer car ils s'usent tout de suite. EN N'ACHETANT PAS , on s'enrichit.

    REINVENTER ? MAIS BIEN SUR ! Reprenons le contôle sur les lobis agricoles, cela aidera aussi nos frères sur la planètes qui sont réduits à mourir de faim à côté de leur grandes richesses naturelles.

    Enfin, oui acceptons individuellement de dire non à la malboufe, aux médicaments abusifs et mensongers, à la publicité prostituée, au plastique , véritable bombe planétaire, aux financiers arogants, skizophrènes, à l'état dictateur aveugle qui se laisse conduire par des borgnes sans âme.

    Mais pour cela, nous devons déjà, individuellement grandir, élever notre coeur, Ce confinement nous a déjà rapprochés. Nous recevons des courriers d'une beauté humaine , nous vous les transmettros dans nos prochains bulletins. La conscience collective a grandi à vitesse grand V.

    Alors oui, c'est le moment de REINVENTER. ET D'AGIR. Ce n'est que le commencement mais nos enfants, nous devons les protéger de la robotisation, et ainsi leur permettre de grandir en pleinitude en tant qu'être issus de la TERRE et du CIEL

     

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines

    Le conseil départemental relance le revenu universel

    https://www.solutions-solidaires.fr/le-forum/covid-19-revenudebase

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines
    Salut braves gens des sels J ai écouté le président hier soir , surtout la fin ,parce que avant j étais occupe avec mes voisins à taper sur les gamelles et à chanter On est la ; confinés et révoltés on n oublie pas les hôpitaux saturés et la santé dégradée, les moyens pour se soigner on les a pas . Donc je suis arrivé quand il nous appelait à se réinventer et que même lui il allait essayer de se réinventer ??????? Moi je n ai pas fait de philo ( j étais au PTT Alors j ai pas bien compris ce qu' il y a la dedans ?? Des mots ?? oui mais pas que ça ???? Alors si quelques uns d entre vous on un peu Compris ; ce serait vachement sympa de nous éclaircir parce que peut être que je ne suis pas le seul dans le vague Merci pour votre aide !!! C est la lutte finale Groupon nous .... .....et demain ????????
  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines

    VIR-US … VIR-AGES

    Bonjour,

    Suite à une sollicitation de Marie-José Guerrero, je vous propose de réaliser ensemble un bulletin spécial, commun au SEL Gabare et au SEL du Ciron, pour parler et s’exprimer sur la situation actuelle, provoqué par la crise du coronavirus. En fait, une sorte d’atelier d’écriture pour sortir un peu de sa solitude et du confinement et partager ses réflexions, sensations, sentiments, inquiétudes, colères mais aussi ses désirs, aspirations, illuminations, espérances et espoirs pour un monde meilleur ! Quels virages pour aller vers un nouvel âge (et lequel), ce virus nous inspire ? Quels us et coutumes doit-on virer de nos habitudes ?

    Nous pouvons nous donner une vingtaine de jours pour rédiger les textes et sortir ce bulletin pour le 1er mai. Pour cela, si cette proposition vous inspire, merci de m’envoyer vos textes le 28 avril au plus tard, à l’adresse suivante : [email protected]

    Beaucoup de choses circulent sur internet en ce moment. Evitez les copier/coller. Ce sont vos ressentis et convictions profondes qu’il faudrait communiquer. Si une vidéo vous a paru intéressante, vous pouvez néanmoins envoyer le lien avec quelques lignes de présentation, à la fin de votre article pour inviter à approfondir un sujet ou un aspect du problème ou de la solution. Ce travail d’écriture demande de se recentrer, de se débrancher préalablement et momentanément des sources d’infos avec leurs décomptes de morts, éventuellement de méditer. Personnellement, c’est au réveil que les choses s’éclaircissent et que les idées me viennent, comme ce matin cette proposition.

    Au-delà du désagrément ou de la frustration que le confinement peut provoquer chez certains, cette période est propice à la remise en question de nos croyances et à la prise de conscience. Je vois deux pistes de prises de conscience complémentaires : la prise de conscience de classe et la prise de conscience de soi. Tant que je n’ai pas compris les rapports de domination de classe en cours dans notre société, je ne peux m’en détacher. Et il y a encore beaucoup trop de personnes qui s’illusionnent sur par exemple la possibilité d’un capitalisme, soi-disant à visage humain, et qui se laissent manipuler par les médias dominants, au service des plus puissants, qui jouent la carte de la peur, ou qui se laissent embarquer dans des théories du complot. Dans les deux cas, il s’en dégage un sentiment d’impuissance qui débouche sur l’inaction et la soumission.

    Qu’ai-je compris de la situation actuelle ?

    En quoi m’a-t-elle éclairé sur le fonctionnement de la société actuelle ?

    Comment passer du pouvoir sur au pouvoir de ? Comment passer du nom pouvoir, souvent affublé des adjectifs autoritaire, tyrannique, centralisé, au verbe pouvoir, en le conjuguant à la première personne du singulier et du pluriel ? Que suis-je capable de faire, d’inventer, d’innover, de créer, de partager, de communiquer ? Comment me relier, coopérer avec les autres, sur quels projets, avec quelles organisations, quelles responsabilités ?

    Car en même temps et au-delà de la conscience de classe, doit se développer la conscience de soi. Une fois l’organisation capitaliste à terre, qui aujourd’hui domine l’ensemble de la planète, plus de classe sociale, mais une humanité un peu désemparée qui devra apprendre à être solidaire et responsable, affronter le chaos, reconstruire dessus et au-delà. Sur quelles valeurs ? Quels critères ? L’inconnu fait souvent peur et nous résigne à continuer d’accepter la situation présente, inconfortable, incohérente mais familière. Nous savons ce que nous allons perdre, mais pas ce que nous pouvons gagner ...

    Alors inventons le futur ensemble. Je peux, tu peux, il peut, « we can » comme disait Obama !

    Dans quelle société aimerai-je vivre ?

    Quel rôle aimerai-je et pourrai-je y jouer ?

    Nous ne partons pas du néant. Des expériences alternatives existent, minoritaires aujourd’hui, mais qui peuvent poser les jalons d’une nouvelle organisation sociale et économique. Je pense aux AMAP, à l’habitat partagé, aux SCOP, et … aux SEL. Le slogan du SEL : « Créer du LIEN, plutôt que du bien » pourrait être enrichi par : « créer aussi du SENS »

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines
  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 3 semaines
  • Répondre: Conseils pour fabriquer des masques   Il y a 2 mois 4 semaines

    Ultra simple pour ceux qui auraient 2 bras gauches

    https://www.grands-meres.net/fabriquer-masque-sans-machine-coudre/
     

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 4 semaines

    Ceci m'a rappelé le film d'Arthur Rifflet en 2009 dont le titre est plus que jamais d'actualité « la grippe du laissez-faire »

    https://vimeo.com/358260118

    On est dans le même sujet...

    Cela se passe au Mexique, à la Gloria, d'où est partie la grippe A H1N1

    Rapports de force entre populations locales et entreprise de production porcine industrielle , politiques corrompus , mépris de l'environnement, apparition de graves problèmes de santé, désinformation...

     

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 2 mois 4 semaines

    De nouvelles recherches suggèrent que l'élevage industriel, et non les marchés de produits frais, pourrait être à l'origine du Covid-19

     

    Nouveautés de GRAIN | 02 avril 2020

    De nouvelles recherches suggèrent que l'élevage industriel, et non les marchés de produits frais, pourrait être à l'origine du Covid-19

    Un nombre croissant de preuves montre que l'origine de l'actuelle pandémie de Covid-19 ne se situe pas dans un marché de produits frais de Wuhan, contrairement à ce qui a été largement affirmé. Nous savons à présent que les tests effectués sur les animaux du marché sont revenus négatifs et que le premier cas rapporté, comme de nombreux cas de la première vague, n'avait aucun lien avec ce marché. Nous savons également, grâce à la nouvelle publication d'une analyse du séquençage du génome du SARS-CoV-2 – le virus qui provoque la maladie Covid-19 – qu'il est plus vraisemblable que le virus ait évolué vers sa forme létale sur un hôte animal, à qui une version moins mortelle de la maladie aurait sans doute été transmise par des chauves-souris. Pour qu'une telle évolution ait lieu, il faudrait que les animaux soient dans une situation de forte densité de population, comme un élevage industriel, et il faudrait qu'ils présentent certaines similitudes génétiques avec les humains, permettant ainsi au virus de passer à des hôtes humains. Le pangolin, un animal sauvage élevé de manière intensive en Chine, répond à ces critères et une grande partie de l'attention s'est portée sur le pangolin comme possible cause de la maladie. Les porcs également répondent aux critères mais beaucoup moins d'attention leur a été accordée, bien que la région autour de Wuhan soit un épicentre des élevages industriels de porcs, et qu'elle soit toujours en train de se débattre face à la mort massive de porcs, suite à l'apparition d'un autre virus létal, il y a tout juste une année. Ce lien entre le Covid-19 et l'élevage industriel doit être étudié urgemment.

    GRAIN et d'autres organisations et scientifiques tirent la sonnette d'alarme depuis passé une décennie sur comment l'industrialisation et la consolidation du pouvoir des multinationales de la production de viande ont généré des risques de plus en plus élevés quant à l'émergence de pandémies mondiales comme celle du Covid-19. Mais cette réalité a été complètement ignorée par les gouvernements et par les grandes entreprises productrice de viande dont ils sont les obligés. Avec le carnage croissant du Covid-19, un changement radical de direction est plus urgent que jamais.

    Lisez l'article complet sur : https://grain.org/e/6441

     

  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 3 mois 6 heures
  • Répondre: Corona virus Maintenant et Après   Il y a 3 mois 8 heures

    Interressant de signaler l'initiative de la Croix Rouge avec sa plateforme nationale comme l'a fait Annie Garçon, mais il y a plein d'initiatives à l'échelon local qui correspondent plus avec l'idée "LOCALE" qu'il y a dans nos SEL.

    Mérignac a contacté toutes les assos dont Gabare pour repertorier ceux qui souhaitent se mobiliser .

    Eysines centralise offres et demandes sur le site de la ville : https://www.eysines.fr/2020/03/covid-19-entraide-a-eysines/

    Blanquefort a crée un groupe sur facebook : https://www.facebook.com/groups/2625325811122737/

  • Répondre: Conseils pour fabriquer des masques   Il y a 3 mois 21 heures
  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 3 mois 22 heures
    Salut j Pierre Très bonne proposition mais dis moi ; que mets tu dans ton café pour une telle inspiration le matin ???? BRAVO quelle synthèse !!!! Cela va être difficile de rajouter quelque chose Confinés et révoltés ; on n oublie pas
  • Répondre: La politique dans le SEL   Il y a 3 mois 3 semaines
    Bonjour Même le virus fait de la politique !!!! Macaron se dit prêt à envisager une autre forme de capitalisme ???? À part ça ; tapez docteur gonzalez et corona machin résultat toutes les conneries qui peuvent être colporteurs à longueur de journées méfiance ! Le mot est faible
  • Répondre: INFO CORONAVIRUS. [MEFIANCE]   Il y a 3 mois 3 semaines
  • Répondre: INFO CORONAVIRUS. [MEFIANCE]   Il y a 3 mois 3 semaines

    Merci de ne pas diffuser n'importe quoi sans un minimum de vérifications ou de lien vers une source fiable

Pages